Jacques-André Haury Jacques-André Haury - médecin et député
Jacques-André Haury
portrait articles revue de presse
interventions exposés contact  
  LETTRE DE LECTEUR

Paru dans Le Temps le 20 déc. 2016

M. Alexander Bergmann, professeur honoraire, (Le Temps du 16.12.16) définit assez bien les qualités permettant d’identifier les élites, mais il a tort de les assimiler aux élus. Les élites rassemblent toutes celles et ceux qui remplissent trois conditions : des qualités morales, une capacité de réflexion et un pouvoir de décision. Par la conjugaison de ces trois qualifications, elles déterminent l’évolution d’une société. Une des trois qualification n’y suffit pas, et à l’évidence tous nos élus n’en font pas partie.

Dans une authentique démocratie comme la nôtre, l’élu est un membre de la communauté qui se met au service de la vie politique. Rien de plus. Il peut n’être que le porte-parole de vraies élites qui n’ont pas la disponibilité de siéger dans un parlement.

On devrait cesser de confondre élus et élites. C’est trop demander aux élus ; et c’est aussi trop peu demander aux élites, qui ont une responsabilité sociale au moins aussi grande que celle des élus. Les professeurs d’université en font partie (pas tous…) et lorsqu’il est question d’un décalage entre le peuple et ses élites, ils doivent se sentir directement mis en cause.


Jacques-André Haury




 

Article récent


Suite...



 
    vert'libéraux