Jacques-André Haury Jacques-André Haury - médecin et député
Jacques-André Haury
portrait articles revue de presse
interventions exposés contact  
 

Paru dans 24 Heures le 16 janv. 2003


A la veille de Noël, le député au Grand Conseil Jacques-André Haury a osé une proposition originale, dérangeante et iconoclaste aux yeux de certains: ouvrir la Cathédrale de Lausanne à tous les chrétiens, en en faisant un « haut lieu des célébrations chrétiennes des Vaudois ». Ce moyen permettrait, pense-t-il, d´amener dans l´édifice un plus grand nombre de fidèles que les seuls « protestants disséminés » qui s´y rassemblent le dimanche matin à la faveur du culte ordinaire. « Le danger est grand de transformer cet édifice en lieu culturel, sans grand lien avec la volonté de ceux qui l´ont construit et dédié à la gloire de Dieu », écrivait le libéral dans une réflexion publiée par 24 heures, le 24 décembre 2002.

L´une des premières tâches du nouveau Conseil des Eglises chrétiennes pourrait être de prendre position sur cette proposition qui rejoint l´idée de l´union ?cuménique. Pour l´heure, ni l´Eglise évangélique réformée du canton de Vaud, ni davantage l´Eglise catholique ne l´ont fait officiellement. Une réflexion est en cours, indique Etienne Roulet, pasteur et membre du Synode. Ceci dit, il s´étonne de l´idée lancée par Jacques-André Haury car, précise-t-il, elle « ne correspond à aucune demande, même pas de l´Eglise catholique ». Le Valentin se trouve à 500 mètres seulement de la Cité et n´a aucune raison de vouloir aller célébrer ses messes à la Cathédrale.




 

Article récent


Suite...



 
    vert'libéraux